chateau chalonge vache - Etang.png

L'Histoire 

Chateau Chalonge 1900
Chateau Chalonge 1900

Signature Chambellé
Signature Chambellé

Signature Chambellé

Château du Chalonge
Château du Chalonge

Château du Chalonge

Chateau Chalonge 1900
Chateau Chalonge 1900

1/5

A l’origine, une colonie romaine (50 à 70 apr. J-C)

L’histoire du Domaine du Chalonge remonte à presque 2000 ans lorsqu’en 50 après J-C, les Romains découvrent une mine de fer à Héric et décident de s’y installer. En arrivant au Domaine vous traversez le lieu-dit Néron, baptisé en l’honneur du célèbre empereur.


Des vestiges de cette époque romaine ont été découvert en ce lieu même. De cette empreinte romaine le nom du Domaine trouve son origine, “Le Chalonge” signifierait colonie romaine.

Lieu-dit Néron

Du château médiéval au manoir seigneurial (XIIIe – XVIe)

Au XIIIème siècle, le seigneur Godefrinus y érige un château féodal, à savoir une place centrale et protectrice en cas d’attaque. A l’appel du roi Philippe-Auguste en 1214, il rassemble une cinquantaine d’hommes pour aller combattre les anglais à la célèbre et décisive bataille de Bouvines.


Plus tard, au XVème siècle, c’est sur l’emplacement du château qu’est construit le manoir seigneurial. Ce sont les vastes salles de réception qui accueillent vos événements aujourd’hui.

Gravure Bouvine - Seigneur Godefrinus

Bataille de Bouvines, 1214

1656 : le point de départ familial

Armoirie chambellé.png

Pierre de Chambellé acquiert le manoir et ses terres en 1656, avant d’être anobli pour ses faits d’armes. Il devient maréchal de camps des armées du roi Louis XIV, un titre de l’époque honorifique accordée à la plus haute dignité de l’armée. Le cardinal Mazarin lui témoigne de sa satisfaction dans une lettre retrouvée.

Il fera notamment construire la chapelle. Le Domaine du Chalonge restera dans sa descendance jusqu’à nos jours.

Armoirie Chambellé

Le meilleur vin du pays, un nouveau château et son parc (XVIIème-XIXème)

 Entre le XVIIème et le XVIIIème siècle, le Domaine devient viticole. Si l’on en croit les dires d’autrefois, on y élaborait le meilleur vin du pays. Malheureusement, avec la révolution et la guerre de Vendée, le manoir sera en partie détruit.  Souvenirs de cette époque, le pressoir qui trône dans les salles de réception et la tour dont on peut admirer les vestiges.

En 1861, Charles Landays de la Cadinière, héritier du Domaine, constatant les dégâts, décidera d’y construire
un château attenant. Son fils, du même nom, est artiste peintre. Il embellit le parc, aménage un étang, une île, un pont… Il y plante des arbres encore admirables aujourd’hui dont le fameux Araucaria venu du Chili - qu’on appelle aussi le désespoir des singes-, on vous laisse deviner pourquoi !

Etang Domaine du Chalonge

Notre arrière grand-mère en barque sur l'étang

Le temps de la rénovation et de l’ouverture (XXIe)

Gilles de Suyrot .jpeg

En 2008, Gilles de Suyrot, entreprend la restauration complète du manoir. Un vaste chantier de quatre ans qu’il conduira en collaboration avec des artisans locaux avant d’ouvrir le Domaine au public en 2013.

Gilles de Suyrot, 2008

Aujourd’hui : une histoire qui perdure ...

Le 1er janvier 2020, c’est Adeline de Suyrot, fille de Gilles, qui reprend la gestion du Domaine accompagnée de ses fils. 


Si nous avons à cœur d’honorer la tradition familiale, nous ajoutons aussi nos couleurs et nos convictions dans l'accueil de séminaire, mariage et stage. 

> LA MISSION 

8Y7A4655.jpg

Sources :
 

Texte Brut du registre : « Héric, des origines à la révolution » par Paul Henri Gashignard ; 2000

https://archive.org/stream/ldpd_10249585_000/ldpd_10249585_000_djvu.txt

http://www.infobretagne.com/heric.html

Lettres conservées au château du Chalonge